Au Liban, le calvaire des malades du cancer Afin de se payer des soins

Decryptages La devaluation en livre libanaise rend inaccessible le paiement de medicaments et des soins hospitaliers, alors que nos prix de remboursement de l’Assurance-maladie n’ont jamais ete ajustes.

Des associations tentent d’aider les patients, mais elles peuvent de moins en moins couvrir leurs frais.

Notre silhouette chetive d’Ali Hamdane, engonce dans un pyjama chaud et une robe de chambre, son visage emacie coiffe d’un bonnet de laine se dessinent dans la penombre. Ereinte et amer, l’homme se calfeutre dans le vieil appartement qu’il loue au quartier de Chiyah, a Beyrouth, depuis qu’il reste sorti de l’hopital apres 1 sejour d’un mois et 5 journees. « J’ai somme que j’dois payer est inimaginable : 100 millions de livres libanaises (4 000 dollars au taux du marche noir). Si j’avais eu une telle somme, j’aurais achete une maison. Plusieurs associations et des medecins ont fait des dons, il me reste bien 21 millions a payer », confie le gardien de securite de 30 annees, dont le salaire mensuel n’est que d’un million de livres libanaises (LL).

Depuis cinq annees, Ali Hamdane a ete diagnostique d’un lymphome de Hodgkin, un cancer des ganglions lymphatiques, de stade 4. Orphelin et celibataire, il avait jusqu’a present reussi a payer les seances de chimiotherapie ainsi que radiotherapie, ainsi que les medicaments qu’il te prend Afin de renforcer ses defenses immunitaires, supporter la douleur et, depuis peu, traiter le diabete. « Mon boss ainsi que des medecins et l’association Barbara Nassar m’aidaient a payer la part non remboursee via la Caisse d’assurance-maladie », dit-il.

Ali Hamdane chez lui au quartier de Chiyah, a Beyrouth, au Liban, le 25 novembre 2021. DALIA KHAMISSY POUR « LE MONDE »

Il a ete hospitalise en novembre concernant des douleurs au niveau de la rate, ou des cellules cancereuses ont metastase, et une dechirure de l’intestin. Il doit trouver 25 millions de LL supplementaires pour effectuer des seances de radiotherapie. « C’est Notre premiere fois que je ne peux pas tout payer. Je ne peux plus reclamer a mon boss et aux medecins, je leur ai deja vide les poches. J’ai honte », confie Ali Hamdane.

« Prix inadmissibles »

Le milieu de la sante fut entraine dans le naufrage financier et economique du Liban. Avec Notre devaluation en livre libanaise face au dollar, le tarifs des aliments pharmaceutiques et des equipements medicaux – pour la majorite importes – s’est envole. L’Etat, dont les caisses seront vides, ne peut plus subventionner des importations. Les penuries se multiplient depuis l’ete. Les soins et hospitalisations seront desormais factures au taux pratique via le marche noir, alors que les caisses d’assurance maladie les remboursent bien au taux de change d’avant hurle, seize fois moins eleve. Et nos Libanais, dont des salaires ne valent plus rien, n’ont plus de quoi payer la difference.

Le nouveau ministre d’une sante, le docteur Firas Abiad, a obtenu une banque centrale (BDL) 1 budget pour maintenir les subventions i  propos des traitements anticancereux. Apres plusieurs mois d’arret, les importations ont pu reprendre . « Notre ministere a promis qu’il y aurait un budget de 25 millions de dollars par mois Afin de nos medicaments, cela devrait couvrir nos besoins estimes a 250 millions de dollars par an. Ca va deja mieux, mais depuis i  nouveau de nombreuses medicaments qu’on ne trouve gui?re au Liban. Et, meme quand les patients n’ont que 5 % du prix a payer, cela est tres pas gratuit », se desole Hany Nassar, 1 ancien professeur de philosophie qui a cree en 2014 l’association Barbara Nassar, a Notre memoire de sa propre defunte epouse. Parmi les 28 500 adultes atteints de cancer au Liban, ils seront De surcroit en plus nombreux a la solliciter pour payer nos soins et nos traitements, ainsi, Realiser venir des medicaments de l’etranger.

Cela vous est 54.14% de Cet article a lire. J’ai suite est reservee a toutes les abonnes.

Lecture de l’univers en cours sur un autre appareil.

Vous pourrez lire individu concernant un seul appareil a J’ai fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est occupe a lire individu avec votre compte dans un autre appareil.

Vous ne pouvez lire l’univers que concernant un seul appareil a Notre fois (ordinateur, portable ou tablette).

Comment ne plus voir votre message ?

En cliquant sur « Continuer a lire ici » et en vous assurant que vous etes la seule personne a parcourir individu avec votre compte.

Que se passera-t-il si vous continuez a lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce soir restera connecte avec votre compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pourrez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant a des moments differents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Accedez tout le monde nos contenus du Monde en illimite.

Soutenez le journalisme d’investigation et une redaction independante.

Consultez le journal virtuel et ses supplements, au quotidien avant 13h.